Guide pratique des ressources en ligne pour la culture légumière en grand

Janice LeBoeuf, spécialiste de la culture des légumes, MAAARO

Vous connaissez peut-être certaines de ces ressources en ligne mais, si vous êtes comme moi, un rappel est parfois utile.

Guide de production des cultures légumières du MAAARO – suppléments

http://www.omafra.gov.on.ca/english/crops/pub838/pub838-2015-supplement.pdf (en anglais pour le moment)

Le supplément 2015 du Guide de protection des cultures légumières du MAAARO est disponible en ligne en version pdf (en anglais seulement). Vous y trouverez une liste de nouveaux produits homologués et des modifications concernant les légumes en champ de novembre 2013 à novembre 2014. Si vous préférez recevoir par la poste une version imprimée, communiquez avec Janice LeBoeuf au 519-674-1699 ou écrivez-lui à janice.leboeuf@ontario.ca.

LegumesOntario.com

http://LegumesOntario.com/

Visitez et suivez LegumesOntario.com pour obtenir des renseignements à jour et opportuns sur la production légumière commerciale en Ontario, gracieuseté de l’équipe de la production légumière du MAAARO.

Outil de décision pour les cultures couvre-sol en Ontario

http://decision-tool.incovercrops.ca/

Cet outil en ligne sur les légumes et les cultures en champ permet à l’utilisateur d’introduire des renseignements précis sur son exploitation et ses objectifs lorsqu’il plante une culture couvre-sol afin d’obtenir une liste classée des couvre-sol recommandés adéquats pour son comté. Les fiches de renseignements portent sur les caractéristiques agronomiques, les pratiques de gestion, les avantages éventuels et les limites.

LIcultures Ontario

http://www.omafra.gov.on.ca/IPM/french/index.html

Vous trouverez sur ce site des photos et des renseignements sur les ravageurs de nombreuses cultures légumières et fruitières au Canada, et bien plusencore. Vous y trouverez aussi de l’information sur la lutte intégrée contre les ravageurs, le diagnostic des problèmes du sol et l’identification des lésions causées par les herbicides.

Maladies et ravageurs des cultures légumières au Canada

http://phytopath.ca/wp-content-upload/2004/10/MRCLC/MRCL%20OC.tf

C’est la version pdf d’un ouvrage de référence classique épuisé depuis plusieurs années.

Promo-Culture

http://www.omafra.gov.on.ca/CropOp/fr/index.html

Le site Promo-Culture est conçu pour aider les cultivateurs à effectuer le passage vers des cultures spéciales ou non traditionnelles. Vous y trouverez un aperçu global des données de production sur une vaste gamme de cultures spéciales.

ONspecialtycrops (en anglais seulement)

https://onspecialtycrops.wordpress.com/

Voici l’endroit où obtenir des renseignements opportuns sur la production culturale et les événements qui concernent les producteurs de cultures spécialisées et les membres intéressés de l’industrie en Ontario.

Recherche dans les étiquettes de pesticides de l’ARLA

http://pr-rp.hc-sc.gc.ca/ls-re/index-fra.php

Lisez l’étiquette! Voilà l’endroit où vous trouverez les étiquettes les plus récentes sur les produits antiparasitaires homologués au Canada.

Faites-moi savoir quelles sont vos ressources en ligne favorites pour la production légumière en grand en m’écrivant à janice.leboeuf@ontario.ca ou à @ontariotomato sur Twitter.

Lutte contre la gale bactérienne dans les tomates de champ en Ontario : il est temps d’actualiser nos méthodes

Cheryl Trueman, campus de Ridgetown, Université de Guelph; Janice LeBoeuf, spécialiste de la culture des légumes, MAAARO

La gale bactérienne, causée par un groupe de bactéries du genre Xanthomonas, est une menace permanente pour les producteurs ontariens de tomates de champ. Pendant de nombreuses années, on a eu recours à un programme de pulvérisation de bouillies à base de cuivre insoluble pour lutter contre la gale bactérienne dans les plants en motte et les tomates de champ. Les producteurs de plants de repiquage ont été informés d’appliquer du bactéricide à base de cuivre insoluble deux semaines et demie après les semis à intervalles de cinq jours pour un total de cinq applications. Pour les tomates de champ, on recommandait de commencer les traitements de cuivre dans les sept jours suivant le repiquage, comprenant au moins trois applications à sept jours d’intervalle. Sachant que le cuivre et d’autres produits sont relativement peu efficaces contre les maladies bactériennes, la stratégie avait pour but de maîtriser partiellement les populations en début de saison quand ces dernières sont encore peu élevées. Une fois les symptômes sont apparus, les populations de bactéries sont tellement élevées qu’on ne s’attend plus à ce que le traitement ait un effet significatif sur l’évolution de la maladie en ayant recours à un programme de pulvérisations.

P1000636cs Lire la suite

Le mildiou en Ontario

Michael Celetti, phytopathologiste et chargé de programme, cultures horticoles/MAAARO

On considère que le mildiou est une maladie communautaire. Lorsqu’il est décelé dans une région, toutes les cultures vulnérables à proximité sont menacées. Il est important que les producteurs de tomates et de pommes de terre, particulièrement dans le comté de Simcoe, appliquent un programme régulier et efficace de fongicide pour protéger leurs cultures. On parvient à réprimer au maximum la maladie en procédant à l’épandage de fongicides avant l’arrivée du pathogène et de l’infection. Ceux qui font la culture classique de la tomate, qui appliquent un programme régulier d’épandage de fongicide pour protéger leurs cultures de l’anthracnose, de l’alternariose (ou brûlure bactérienne) ou de la bactériose, les protègent également contre le mildiou, mais des fongicides plus spécifiques au mildiou pourraient aussi être nécessaires (voir la publication 838 du MAAARO).

Lire la suite

Mildiou du basilic détecté en Ontario

Melanie Filotas, spécialiste de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures – Cultures spéciales/MAAO et MAR

La présence de mildiou du basilic a été détectée dans un jardin privé de la région du Grand Toronto cette semaine. Bien qu’aucune observation n’ait encore été faite dans des champs de culture commerciale de basilic cette année, la présence de symptômes dans des jardins privés signifie que l’inoculum peut être dans l’air. Les conditions actuelles sont propices à la propagation de la maladie. Les producteurs de basilic de l’Ontario devraient donc inspecter leurs champs attentivement pour y déceler tout symptôme de mildiou du basilic.

Lire la suite

Sortez et dépistez les symptômes de la rouille de l’asperge

Elaine Roddy, spécialiste de la culture des légumes/MAAARO

Nous avons eu des signalements de la rouille de l’asperge dans les nouvelles plantations. Il est maintenant temps de sortir et d’aller faire du dépistage, notamment dans les champs âgés de deux ans, et de vérifier tout plant d’asperges qui pousse spontanément aux abords des champs en production. Ces plants agissent souvent comme une source d’inoculum pour la culture commerciale plus tard dans la saison.

Lire la suite

Risques de propagation de pourritures à Phytophthora par l’eau d’irrigation dans les cucurbitacées et les poivrons

Elaine Roddy, spécialiste de la culture des légumes/MAAARO

Les pourritures causées par Phytophthora capsici représentent une maladie grave et complexe des poivrons et des cucurbitacées. Sous des conditions environnementales adéquates, l’infection peut rapidement se propager et détruire entièrement une culture en quelques jours. Les choix de produits de lutte chimique sont limités et, de plus, ils ne procurent souvent qu’une maîtrise partielle et non complète de l’agent pathogène.

Lire la suite

Le point sur le mildiou

Ceux qui font de la culture classique de la tomate et qui exécutent un programme antifongique recommandé contre l’alternariose, la septoriose et l’anthracnose protègent également leurs cultures contre le mildiou. Le mildiou rencontre des conditions propices si le temps est nuageux ou humide ou que le taux d’humidité est élevé. Le pathogène préfère des températures plus clémentes. Par temps chaud et sec, la maladie disparaît, mais elle peut continuer à se développer et à se répandre en cas de retour de conditions adéquates. Lire la suite