Est-il possible de maitriser la prêle des champs?

Kristen Obeid, chargée de programme, lutte contre les mauvaises herbes – cultures horticoles, MAAARO

La réponse rapide est NON. Désolée, il n’y a pas de solution miracle. Contrairement à d’autres mauvaises herbes pour lesquelles nous avons des solutions, il n’y a pas de remède facile contre la prêle des champs. C’est d’ailleurs probablement ce qui explique pourquoi cette plante est présente depuis l’ère carbonifère, soit depuis plus de 300 millions d’années. La prêle fait partie de l’ancien genre Equisetum, un survivant préhistorique, et c’est l’une des mauvaises herbes les plus difficiles à combattre.

Qu’est-ce que la prêle des champs?

La prêle des champs est une plante vivace qui se développe à partir d’un rhizome porteur de tubercules. Ce système racinaire comprend des rhizomes en croissance active qui peuvent pénétrer à plus d’un mètre de profondeur dans le sol, et à partir desquels des frondes vertes semblables à des feuilles de fougères apparaissent chaque année (lui donnant l’allure d’un minuscule pin). Des petits tubercules attachés aux rhizomes les plus profonds demeurent dormants alors que le rhizome est actif. Lorsque ce dernier meurt ou se détache à la suite de travail du sol ou pour d’autres raisons, les tubercules se mettent à se développer pour produire de nouveaux plants.

Lutte contre la prêle des champs

Il est préférable de maîtriser la prêle des champs avant la plantation. Plusieurs herbicides offrent un certain degré de protection contre les parties aériennes UNIQUEMENT parce qu’il est difficile de faire pénétrer la matière active à des profondeurs suffisantes pour agir contre les rhizomes et les tubercules. Peu d’herbicides sont homologués et leur utilisation est reliée au milieu de croissance de la prêle.

Herbicide Nom commercial Matière active Groupe d’herbicide Utilisations homologuées Remarques
Casoron dichlobénil 10 Plantes ornementales ligneuses, comme les arbres à feuillage persistant et les arbres fruitiers, les vignes à raisins, les framboisiers, les bleuetiers en corymbe, les amélanchiers. Maîtrise des parties aériennes
glyphosate glyphosate 9 Comme herbicide de contact avant la plantation ou sur les cultures tolérantes au glyphosate. La prêle des champs est assez tolérante au glyphosate. Dans le maïs tolérant au glyphosate, les coemballages de GALAXY 2 (glyphosate + ultim) ou de BROADSTRIKE RC sont ceux qui offrent la meilleure maîtrise des parties aériennes de la prêle des champs. Ne PAS mélanger en cuve le glyphosate avec le MCPA ni appliquer au maïs déjà levé, car des dommages inacceptables en résulteraient.

Le mélange Glyphosate + BROADSTRIKE RC offre la meilleure maîtrise des parties aériennes dans le soya.

Ultim + Distinct rimsulfuron et nicosulfuron + diflufenzopyr et dicamba 2, 4, 19 Maïs Maîtrise des parties aériennes
Divers noms commerciaux 2,4-D 4 Nombreuses cultures, bordures de route, gazon et zones non cultivées. Maîtrise des parties aériennes
Divers noms commerciaux MCPA 4 Pour utilisation dans les céréales, les jeunes pousses de trèfle, les pâturages, le maïs et les pois. Maîtrise des parties aériennes

Remarque : Il existe aussi plusieurs herbicides du groupe 2, incluant l’halosulfuron qui offre une maîtrise partielle de la prêle des champs. Les mélanges en cuve avec du MCPA sont recommandés, si le MCPA est homologué pour la culture visée.

Les stratégies les plus efficaces sont basées sur de nombreuses années d’attaques répétitives contre les parties aériennes dans le but de réduire ses réserves au point de la faire mourir. Les attaques répétitives devraient inclure les herbicides, l’utilisation de paillis pour faire de l’ombre, la tonte et le désherbage manuel. Mais, comme il a été mentionné plus haut, le fait de tuer le plant incite les tubercules à se développer et à recommencer le cycle à nouveau.

Le meilleur conseil que j’ai à donner est d’éliminer les nouvelles parcelles de prêle des champs dès qu’elles apparaissent, avant qu’elles se répandent. Il deviendra très difficile de lutter contre les parcelles établies. Le travail du sol doit être minimal, car dans la plupart des cas, il contribuera à répandre les rhizomes et les tubercules autour du champ et permettra aux plants de se régénérer dans de nouvelles parties du champ ou dans de nouveaux champs, si on oublie de nettoyer l’équipement avant de passer à un autre champ. On a constaté que les paillis de plastique noir pouvaient tuer ou maîtriser partiellement les rhizomes dans les couches supérieures du sol; les tiges peuvent toutefois percer certains paillis en polypropylène tissé.

Je crois qu’il faut se résigner à ne pas s’attendre à trouver de solution facile pour lutter contre une plante qui a survécu 300 millions d’années!

Field horsetail in strawberries

Figure  2. Prêle des champs dans des fraisiers.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s