Technologie de dépistage en culture légumière

Janice LeBoeuf, spécialiste de la culture des légumes

Bien sûr, nous avons tous une loupe simple, un canif, un ordinateur-cartable (ou dispositif électronique) et autres outils de base pour le dépistage en culture, mais qu’est-ce que vous utilisez d’autre comme technologie plus spécialisée pour porter vos diagnostics?

Voici quelques idées. Veuillez ajouter vos observations dans le blogue LégumesOntario et nous pourrons mettre la liste à jour.

Microscopes numériques dans les champs

Il existe des microscopes numériques que vous pouvez brancher à un ordinateur et qui vous permettent de voir à l’écran des images détaillées et de saisir des images et vidéos. Ainsi, la société Dino-Lite fabrique des microscopes numériques à main légers et abordables, simples d’utilisation, et qui fournissent quand même des images de grande qualité. Ceci ne constitue pas un appui pour cette marque par rapport à d’autres, c’est juste celle dont j’ai l’expérience (un Dino-Lite de base).

Microscope numérique Dino-Lite

Les modèles USB 2.0 fonctionnent avec un ordinateur, mais vous pouvez obtenir un adaptateur WiFi qui vous permettra de voir les images et de prendre des photos ou des vidéos sur n’importe quel téléphone intelligent WiFi, tablette ou ordinateur (et sur de multiples dispositifs en même temps – bon pour l’enseignement).

Vous pouvez voir des exemples de photographies d’insectes prises avec ces microscopes numériques à http://www.dinolite.us/applications/educational-academic/insects-plants/insects-plants.

Si vous êtes bricoleur, une vidéo très populaire sur Instructables pourrait vous inspirer à fabriquer votre propre microscope numérique : conversion d’un téléphone intelligent en microscope numérique : 10 $ (http://www.instructables.com/id/10-Smartphone-to-digital-microscope-conversion/). Regardez la vidéo à : http://www.youtube.com/watch?v=KpMTkr_aiYU.

Trousses de dépistage des pathogènes

Bien sûr, ce n’est peut-être pas aussi intéressant que l’électronique, mais c’est une façon pratique de diagnostiquer certaines maladies des plantes.

Dans cette vidéo (http://www.youtube.com/watch?v=zD4z3PHCqIc), on vous montre comment cela fonctionne. Selon la trousse choisie, les étapes pourraient être légèrement différentes, mais la vidéo vous donne une idée générale.

Parmi les fournisseurs de trousses de dépistage, mentionnons :

Visitez leurs sites Web pour savoir pour quels pathogènes ils offrent des trousses et trouvez un distributeur canadien ou nord-américain. Parmi les trousses les plus courantes, mentionnons les trousses Phytophthora (p. ex., pour déceler les pathogènes du mildiou, la pourriture phytophthoréenne), le chancre bactérien de la tomate et divers virus.

Tricordeurs

Désolé pour les adeptes de Star Trek, pas encore! Par contre, si vous tapez Tricorder dans votre magasin d’applications pour téléphone intelligent, vous pourriez être étonné.

Articles connexes sur LégumesOntario.com :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s