Deux pratiques pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau à la ferme

Rebecca Shortt, MAA0/MAR, Ingénieure, quantité de l’eau

Cherchez-vous à améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau à la ferme? Savez-vous quelles sont les pratiques admissibles à un financement de partage des coûts assuré par le programme Cultivons l’avenir 2 (CA 2)?

Les paragraphes qui suivent décrivent les deux meilleures pratiques que je recommande pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau, et elles sont toutes les deux admissibles à une aide financière en vertu du programme CA 2.

Importance de surveiller la consommation d’eau à l’aide d’un compteur

Connaître la quantité d’eau que vous utilisez est la première étape pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau à la ferme. Les compteurs d’eau peuvent s’avérer avantageux dans toutes les pratiques agricoles où l’eau est utilisée.

La lecture instantanée du débit permet de diagnostiquer si le système fonctionne comme prévu.

  • Débit plus élevé que d’habitude : vérifier s’il y a des fuites, des buses usées ou un mauvais fonctionnement des valves.
  • Débit plus faible que d’habitude : vérifier s’il y a une obturation dans le système, un mauvais fonctionnement des valves ou un mauvais fonctionnement de la station de pompage.

Des registres sur les lectures totales des débits d’eau peuvent aider à évaluer l’utilisation réelle de l’eau, ainsi que les nouveaux équipements et pratiques.

  • Permettent d’évaluer l’impact des nouvelles pratiques de gestion sur l’utilisation de l’eau.
  • Permettent d’optimiser l’utilisation de l’eau en comparant les différentes pratiques pour ce qui est de leur consommation d’eau et des coûts qui leur sont associés.

Dans les scénarios relatifs au changement climatique et là où l’approvisionnement en eau pose problème, un programme de surveillance de l’eau est le premier outil requis pour déterminer les possibilités d’utilisation efficace de l’eau.

Références

  • Plan agroenvironnemental (PAE), question 1 « Connaissance sur l’utilisation de l’eau et les systèmes d’approvisionnement en eau ». L’emploi d’un compteur d’eau et l’enregistrement des données est considéré comme une « Pratique optimale ».
  • Bulletin technique, Programme de réglementation des prélèvements d’eau – Surveillance des prélèvements d’eau et présentation de rapports : Le comptage continu au point de prélèvement d’eau est la méthode généralement acceptée qui est la plus facile à utiliser et la plus précise pour surveiller le volume d’eau prélevé tous les jours.

Importance de surveiller l’humidité du sol au moyen d’un appareil

Surveiller la teneur en humidité du sol est la clé pour connaître la quantité d’eau requise pour les cultures et le meilleur moment pour l’apporter. La surveillance de l’humidité du sol peut favoriser les prises de décision dans toutes les exploitations agricoles ayant recours à l’irrigation.

Le fait de surveiller la teneur en humidité du sol permet aux producteurs de gérer l’humidité du sol. Être en mesure de déterminer le moment le plus opportun pour irriguer et les quantités d’eau adéquates peut se traduire par :

  • Des rendements plus élevés
  • Un produit de meilleure qualité
  • Des plants plus vigoureux
  • Une réduction des maladies
  • Une utilisation plus efficace de l’eau (efficience de l’eau)
  • Des coûts d’irrigation réduits

Des démonstrations d’appareils servant à mesurer l’humidité du sol ont eu lieu dans le sud de l’Ontario et voici des témoignages provenant de fermes qui y ont participé :

  • « Ma compréhension de la surveillance de l’humidité du sol s’est améliorée. Je connais maintenant la capacité du champ, le point de flétrissement et le seuil optimal de déclenchement de l’irrigation. »
  • « La surveillance de l’humidité du sol m’aide à déterminer à quel moment l’irrigation est avantageuse. »
  • « Je sais maintenant ce qui se passe dans le profil du sol, auparavant, je devinais. »
  • « Les appareils de mesure de l’humidité du sol m’ont appris à déterminer le meilleur moment pour irriguer et la quantité d’eau à utiliser. Vous pouvez voir les tendances dans les graphiques et ainsi savoir si vous avez trop irrigué ou pas assez. »
  • « D’après les appareils de mesure de l’humidité du sol, j’ai appris que je n’apportais pas assez d’eau. »

Références

  • Plan agroenvironnemental (PAE), question 7 « Calendrier d’irrigation ». L’emploi d’un hygromètre pour mesurer l’humidité du sol est considéré comme une « Pratique optimale ».
  • Surveiller l’humidité du sol pour améliorer les décisions d’irrigation. Fiche technique du MAAO. www.omafra.gov.on.ca/french/engineer/irrigation.htm
  • Pratiques de gestion optimales : Gestion de l’irrigation. 2004. Agriculture et Agroalimentaire Canada, pages 29-37

En plus des appareils de mesure de l’humidité du sol, en soi, la transmission sans fil, l’enregistrement des données et les logiciels qui transposent les résultats en graphiques sont tous utiles pour utiliser judicieusement l’information qui est à notre disposition.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s