Solutions pour les champs ouverts au milieu de l’été

Anne Verhallen, spécialiste de la gestion des sols (horticulture)

Il semble bien que cette année, il y ait de nombreuses raisons pour avoir des champs ouverts au milieu de l’été, depuis les champs de betteraves à sucre ou de tomates endommagés par l’eau jusqu’aux maïs de semence endommagés par le vent et par la tempête en passant par les pois ou les haricots mange-tout récoltés en tourbières inondées. Toutes ces situations posent un certain nombre de problèmes et offrent également un certain nombre de possibilités. Alors, que faire?

  1. La première chose évidente à faire consiste, bien entendu, à attendre que le champ soit suffisamment sec pour vous permettre de combler les ornières éventuelles. Travaillez le champ afin de percer le sol, particulièrement dans les zones où il y a eu des eaux stagnantes.
  2. La deuxième chose à faire, moins évidente, consiste à planter une culture de couverture permettant de fixer l’azote, d’éliminer les mauvaises herbes et de rétablir la structure du sol.

Le choix de la culture de couverture dépend de vos plans de culture pour 2014 et du délai nécessaire au rétablissement du champ :

Figure 1 — L’avoine et le radis à graines oléagineuses, qui mourront tous deux pendant l’hiver, se complètent mutuellement comme cultures de couverture avec le système racinaire fibreux de l’avoine et la racine pivotante du radis à graines oléagineuses.

Figure 1 — L’avoine et le radis à graines oléagineuses, qui mourront tous deux pendant l’hiver, se complètent mutuellement comme cultures de couverture avec le système racinaire fibreux de l’avoine et la racine pivotante du radis à graines oléagineuses.

  • Prévoyez-vous de planter du blé d’hiver à cet endroit cet automne? Vous avez besoin d’une culture de couverture à croissance rapide comme le radis à graine oléagineuse ou éventuellement le sarrasin commun qui peuvent être établis d’ici début août, qui ne posent pas de problème de mauvaises herbes pour le blé et qui auront atteint un bon niveau de croissance en six semaines avant d’être détruits pour laisser la place à la plantation du blé.
  • Figure 2 — Un mélange composite de cultures de couverture peut comprendre des graminées de saison chaude comme l’hybride sorgho soudan qui seront tuées lors des premiers gels tandis que l’avoine et le radis à graines oléagineuses tolèrent sans difficulté les températures automnales.

    Figure 2 — Un mélange composite de cultures de couverture peut comprendre des graminées de saison chaude comme l’hybride sorgho soudan qui seront tuées lors des premiers gels tandis que l’avoine et le radis à graines oléagineuses tolèrent sans difficulté les températures automnales.

    Prévoyez-vous de planter en août? Vous pourriez envisager de l’avoine ou un mélange avoine/radis à graines oléagineuses. Pour les betteraves à sucre et les radis à graines oléagineuses, le travail du sol et le compactage ne favorisent pas l’établissement de la mycorhize. Toutefois, plusieurs de nos plantes de culture favorisent l’établissement de la mycorhize et en tirent profit; dans ce mélange de cultures de couverture, l’avoine favorisera le rétablissement de la mycorhize. L’avoine et le radis à graines oléagineuses croîtront rapidement durant la période plus fraîche de la fin de l’été et du début de l’automne puis mourront pendant l’hiver. Ce mélange combine la racine pivotante du radis à graines oléagineuses et la racine fibreuse de l’avoine.

  • Vous ne prévoyez pas de planter avant septembre? Vous pourriez envisager des céréales d’hiver comme le blé, le seigle ou le triticale. L’avoine et le radis à graines oléagineuses croissent habituellement de façon satisfaisante jusqu’à environ la première semaine de septembre; toutefois, après cette date, c’est le moment de passer à des céréales d’hiver tolérant mieux le froid. Vous devez cependant vous préparer à gérer ces graminées au début du printemps avant qu’elles ne commencent à croître rapidement.

    Figure 3 — L’avoine et le radis à graines oléagineuses peuvent constituer une excellente combinaison de culture de couverture. Compte tenu du fait que la croissance peut être très importante si les conditions automnales le permettent, vous devez avoir un plan pour la gestion des résidus.

    Figure 3 — L’avoine et le radis à graines oléagineuses peuvent constituer une excellente combinaison de culture de couverture. Compte tenu du fait que la croissance peut être très importante si les conditions automnales le permettent, vous devez avoir un plan pour la gestion des résidus.

  • Si vous êtes plus audacieux et que vous pouvez planter début août, un champ de ce type offre une bonne solution pour un mélange composite de cultures de couverture. Vous avez la possibilité de mélanger des cultures de couverture de saison chaude et de saison froide. Avec un minimum de six semaines de temps chaud restant et la possibilité d’un automne doux, il y a là un potentiel pour une croissance très importante. Un mélange composite vous permet d’obtenir différents types de systèmes racinaires et de structures végétales dans la culture de couverture. Cette année, pour notre projet « après blé », nous faisons l’essai d’un mélange de trèfle, de pois, d’avoine, d’hybride sorgho soudan, de radis à graines oléagineuses et d’une petite quantité de tournesol.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s